LE GENDARME


PRÉSENTATION :

La gendarmerie séduit, pour sa part, des jeunes qui recherchent une activité de service public, sans rupture avec le monde civil.
Être gendarme, c’est se rendre utile au quotidien, et de manière concrète, dans la cité. C’est l’image du gendarme territorial qui domine, celui qui contribue à assurer la régularité de la vie au quotidien. A cette régularité fait écho le souci de stabilité que les jeunes pensent justement retrouver dans le statut de gendarme. Pour eux, « entrer dans la gendarmerie, c’est y entrer pour toujours ».

Cliquez sur l’image pour agrandir

Cette projection sur le long terme pèse de tout son poids dans la détermination de leur orientation professionnelle.

Être gendarme suppose avant tout d’être au service du citoyen. Cela implique faire un métier au contact des gens, ce qui en soi est source d’enrichissement, mais cela signifie aussi avoir certaines dispositions comme la capacité à écouter, le goût de la communication et le sens de la modération.

Être gendarme, c’est aussi pouvoir intervenir 24h sur 24h dans toutes les situations de la vie journalière d’une société.

Cela suppose exercer des activités très variées que ce soit en matière de police judiciaire et administrative ou de circulation routière. Pour tout cela, certaines qualités sont nécessaires. Entre autres le sens de l’initiative et des responsabilités, la capacité d’innovation et la ténacité. Enfin, être gendarme aux yeux des citoyens, c’est être le garant du respect des libertés et des principes démocratiques.